Top 10 astuces pour lancer facilement son système aquaponique

Que vous soyez un débutant ou un jardinier aguerri en aquaponie, il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, quel que soit votre niveau.

Dans cet article, je vais lister les meilleurs que j’ai pu apprendre au cours de mon initiation continue à la culture aquaponique. Voici les 10 astuces et conseils que je partage avec vous aujourd’hui.

Top 10 des astuces pour débuter l’aquaponie

1. Bien choisir son lit de culture

Même si personnellement je préfère la culture sur substrat et tables à marées, je vous recommande d’utiliser la culture flottante sur raft (DWC) ou bien encore la technique sans substrat (NFT) surtout si vous êtes nouveau dans le domaine de l’aquaponie.

En effet ce système remplit trois fonctions de filtrage ce qui signifie que son fonctionnement est simplement tout-en-un ce qui permet d’avoir un lieu très approprié pour la croissance de vos plantes. Il est moins onéreux à l’achat et aussi beaucoup plus facile à comprendre.

Vous pouvez également lire cet article pour en savoir plus: différentes méthodes de culture en aquaponie.

 

2. Respectez 30 cm de profondeur dans votre lit de culture

En aquaponie, la taille de votre lit de culture dictera la quantité de plantes que vous pouvez cultiver ainsi que les conditions dans lesquelles elles vont pouvoir se développer.
La norme d’un lit de culture est fixée à au moins 30 cm de profondeur afin de permettre à une grande variété de plantes de croître en bonne santé et fournir une filtration efficace et complète.

Pour en savoir plus sur cette règle des 30 centimètres, vous pouvez lire cet article: Les 3 zones de substrat d’un système aquaponique.

 

3. Déterminer la taille de votre bassin à poissons

Pas moins de 1000 litres sont nécessaires pour créer un système aquaponique convenable. On peut commencer avec mois mais disons que pour éviter les ennuis, il faut au minimum 300 litres d’eau dans le système. Par exemple, pour les débutants, il est conseillé d’avoir un volume de réservoir de poissons d’au moins 300 litres ce qui leur permettra d’anticiper les erreurs qui ont tendance à se produire.

Généralement, vous auriez besoin d’au moins 200 l d’eau pour élever un poisson de 30 cm de long qui vous fera un savoureux repas à partager entre amis. Si les poissons sont plus petits, vous pouvez voir ça au poids et dire que 1 kg de poisson adulte pour 40 à 80 litres d’eau c’est bien. La plupart des aquaponistes ont plus de 30 poissons par système.

 

4. Déterminer le rapport lit de culture/réservoir à poissons

Comme règle de base, vous devriez commencer avec un ratio de 1:1 pour le lit de culture et le réservoir de poissons. Une fois que votre système commence à se stabiliser dans les quatre à six mois, vous pourrez l’augmenter avec un ratio de 2:1. Sachez que vous pouvez faire un peu comme bon vous semble mais il faudra alors agir en fonction. Si vous avez 1 litre de substrat pour 2 litres d’eau, vous allez devoir surveiller les nitrates plus régulièrement ou alors moins nourrir vos poissons. A vous de vous adapter si vous ne suivez pas le rapport 1:1.

Assurez-vous que les fondations et les supports de votre système soient suffisamment solides pour supporter le poids de l’eau, du substrat et des plantes.

 

5. Combien de poissons pouvez-vous élever en aquaponie?

Afin de savoir combien de poissons vous pouvez cultiver dans votre système aquaponique, il faut utiliser la règle de rapport de 500 g de poisson tous les 0,1 m² de lit de culture. Nous partons du principe que votre lit de culture possède au moins 30 cm de profondeur.

Ensuite, il faut déterminer le volume du réservoir à poissons avec une règle qui équivaudrait à 1 kg de poisson adulte pour 40 à 80 litres d’eau. À partir de là, vous pourrez déterminer le nombre de poissons que vous pouvez élever dans un environnement sain et sécuritaire.

 

6. Obtenir la bonne température de l’eau

Différents poissons s’épanouissent à différentes températures d’eau. Je vous conseille d’élever des poissons qui s’adaptent à différentes températures de l’eau et qui ne sont pas trop difficiles à atteindre. Le mieux reste évidemment d’avoir des poissons adaptés à son climat (et penser que sous serre ça chauffe fort, même dans le Nord de la France ou en Belgique). Les tilapias, truites et carpes sont les plus courants et s’adapteront très bien à votre système aquaponique.

Gardez à l’esprit qu’il est beaucoup plus facile de chauffer l’eau que de la refroidir. On peut chauffer son eau facilement de différentes façons. Vous pouvez par exemple peindre les côtés du réservoir en noir pour attirer la chaleur, le couvrir de feuilles noires ou mieux encore utiliser un chauffe-eau spécial aquarium alors que pour refroidir votre eau il n’y a pas beaucoup de moyens pratiques…

 

7. Obtenir un niveau idéal de pH de l’eau

Le niveau de pH de l’eau augmente pendant le cycle et baisse lorsque celui-ci est stabilisé. Maintenir un bon niveau de pH de l’eau est indispensable pour vos poissons, vos plantes et les bactéries qui s’y développent. Il est conseillé d’avoir un pH compris entre 6,5 et 7 dans votre système aquaponique.

Si le niveau descend en dessous de 6,5, la meilleure façon de le remonter consiste à utiliser de la chaux hydratée (hydroxyde de calcium), du bicarbonate de potassium ou du bio carbonate. Si le pH par contre dépasse 7, vous pouvez le faire baisser en utilisant des acides hydroponiques tels que nitrique ou phosphorique. On vérifie le niveau de pH chaque semaine pour s’en assurer.

Pour tout savoir sur le pH, vous pouvez lire cet article: Quel est le bon pH en aquaponie?

 

8. Choisir la bonne espèce de poissons

Il y a trois facteurs à prendre en compte pour choisir vos poissons :

  1. Si vous voulez les manger ou tout simplement les mettre en valeur
  2. La température du climat et/ou de l’eau de votre emplacement et/ou système aquaponique
  3. Si les poissons sont carnivores, omnivores ou herbivores

Une fois que vous connaissez la réponse, qui ne peut être qu’obtenue par vous-même, alors vous saurez quels poissons élever. Un conseil, gardez les alevins séparés des poissons adultes, car ils peuvent être dévorés en un clin d’oeil.

 

9. Bien nourrir vos poissons

Un poisson adulte va consommer environ 1 % de son propre poids corporel chaque jour tandis que les alevins en consommeront 7 %. Utilisez la règle suivante : nourrir les poissons autant que ce qu’ils mangent en 5 à 10 minutes, une à trois par jour. Plus clairement, observez la quantité de nourriture ingurgitée pendant cinq minutes et donnez-leur cette quantité une à trois fois par jour.

Il est important de ne pas donner trop de nourriture à vos poissons. S’ils ne mangent rien, cela devrait attirer votre attention et vous avertir qu’ils sont en situation de stress qui peut être dû à la température, au niveau de pH, au taux d’oxygène ou à des maladies.

Vous pouvez également lire les articles suivants: 5 recettes maison pour nourrir vos poissons en aquaponie et Top 3 des avantages de produire la nourriture de ses poissons en aquaponie.

 

10. Cultiver les bonnes plantes

Beaucoup de types de plantes peuvent se cultiver dans un système aquaponique. Même les plantes tropicales. Je vous conseille cependant d’éviter les plantes qui s’épanouissent dans des environnements de sol acides puisque nous maintenons un pH quasiment neutre.

Tout comme les plantes cultivées dans un jardin de sol, les plantes en aquaponie peuvent être démarrées par graines, boutures ou transplantations.

Comme pour vos poissons, le niveau de pH est très important pour que vos plantes grandissent. Ce pH doit être maintenu entre 6,8 et 7 pour l’absorption optimale des nutriments par vos plantes.

Pour vous aider à choisir quelles plantes cultiver, vous pouvez consulter cet article: Top 10 des plantes faciles à cultiver en aquaponie.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir aimer notre page Facebook et à partager nos articles.
Vous pouvez aussi laisser vos commentaires et poser vos questions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *