Top 5 des erreurs les plus courantes en aquaponie

Tout le monde fait des erreurs surtout si vous êtes un débutant en aquaponie, vous avez de fortes chances de faire l’une des erreurs que nous allons vous citer ci-dessous.

Faire une erreur dans votre système aquaponique peut signifier la perte de plantes et des poissons que vous aurez nourris et chouchoutés pendant des semaines. Vous aurez alors un sentiment de déception qu’il vous faudra surmonter. Voici les cinq erreurs de débutants les plus courantes en aquaponie.

1) Ignorer les problèmes d’insectes

L’une des questions les plus courantes que se posent les jardiniers avec leurs plantes est l’existence d’insectes nuisibles qui rongent les feuilles. Lorsque vous repérez ces bestioles, il est préférable de les éliminer avant qu’elles ne se propagent et croissent en nombre, sauf si vous cultivez en extérieur, auquel cas ces populations pourront se réguler d’elles mêmes.

Il existe plusieurs façons de se débarrasser d’elles :

  • Les donner aux poissons – Vous pouvez transformer ce problème en avantage en mettant en place des pièges à insectes et limaces, chenilles et autres larves d’insectes pour nourrir vos poissons. Ils vont profiter du repas et vous faire économiser un peu d’argent sur ​​la nourriture des poissons! A noter que cette source de nourriture est très riche pour vos poissons et votre système.
  • Nettoyage par pulvérisation d’eau – Vous pouvez contrôler une grande infestation de punaises par pulvérisation d’un jet d’eau sur elles. En outre, l’ajout de solution organique à la pulvérisation peut aider à repousser les insectes qui seront moins attirés par les plantes. Vous pouvez ajouter du savon noir bio ou du jus de citron dans votre eau pour maximiser l’effet. Attention au changement de pH.
  • Prédateurs d’insectes – Coléoptères, mouches, araignées et guêpes sont des prédateurs d’insectes qui nuisent à vos plantes tels que les pucerons. Un prédateur commun utilisé pour la lutte antiparasitaire est la coccinelle qui se nourrit de pucerons.

2) Laisser l’eau du réservoir devenir trop chaude (ou trop froide)

Certaines espèces de poissons peuvent supporter des températures tropicales tandis que d’autres y sont sensibles. Il est important de connaître la température idéale en fonction du type de poisson que vous élevez.

Le poisson le plus populaire pour les jardiniers aquaponique est le tilapia qui supporte facilement les eaux chaudes. Mais si votre système est exposé au soleil et que l’eau devient trop chaude, vos poissons auront un manque d’oxygène. Pensez à bien prévoir tous ces soucis liés à la température de votre eau.

3) Avoir trop de poissons dans le réservoir

densite-poissons-aquaponie

La taille de votre réservoir ainsi que la quantité de poissons que vous avez dans votre système aquaponique auront une incidence sur l’efficacité de votre système. Avoir une densité élevée de poissons peut entraîner que les gros poissons se nourrissent des petits et qu’il y ait trop de déjections pour le bio filtre qui aura du mal à les convertir efficacement.

La règle générale pour un système aquaponique est d’environ un poisson pour 20 l d’eau. Bien que les systèmes commerciaux professionnels puissent avoir une densité plus élevée, les débutants devraient s’en tenir à cette règle.

4) Ne pas tester l’ammoniac et les nitrites

L’ammoniac et surtout les nitrites sont très toxiques pour les poissons et une accumulation de ceux-ci dans le réservoir finira par les tuer. Les poissons morts produisent également de l’ammoniac, il faut les enlever à temps si vous avez des pertes.

Afin de connaître les concentrations d’ammoniac et de nitrites dans votre réservoir, l’eau doit être testée au moins une fois par semaine en utilisant des kits de test.

5) Limiter l’accès aux réservoirs de poissons

C’est une erreur que même les jardiniers aquaponiques expérimentés ont fait et cela peut poser de nombreux problèmes. Bien que la mise en place d’un lit de culture directement au-dessus du réservoir de poissons économise de l’espace, il va également en restreindre l’accès ce qui peut causer les problèmes suivants :

oxygenation-eau-aquaponie

  • Endroits restreints pour le réservoir de poissons et d’autres composants de plomberie.
  • Difficile de voir ce qui se passe dans les coins les plus reculés de l’aquarium.
  • Difficile d’enlever et changer l’eau et quand c’est nécessaire.
  • Difficile d’attraper les poissons, surtout s’ils se déplacent autour du réservoir rapidement.

Pensez et planifiez soigneusement la façon dont vous allez construire votre système aquaponique et assurez-vous que tout est facilement accessible afin de faire un système de fonctionnement plus efficace.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir aimer notre page Facebook et à partager nos articles.
Vous pouvez aussi laisser vos commentaires et poser vos questions 🙂

Une réponse à “Top 5 des erreurs les plus courantes en aquaponie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *