8 règles d'entretien pour un système aquaponique luxuriant

L’un des gros avantages d’un système aquaponique est qu’il nécessite beaucoup moins d’entretien qu’un système de culture traditionnelle parce qu’il n’y a pas de désherbage, d’arrosage ou de fertilisation à faire. Et puis c’est à hauteur d’homme en général donc pas besoin de se baisser.

Il y a cependant quelques petites tâches quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles à faire pour que votre système fonctionne bien et soit productif.

Voici 8 règles importantes de maintenance d’un système aquaponique que vous devez respecter.

1) Nourrir vos poissons régulièrement

système aquaponiqueVos poissons sont un élément essentiel de votre système aquaponique il est donc important qu’ils soient bien nourris. L’idéal est de les nourrir deux fois par jour, une fois le matin et de nouveau avant le coucher du soleil mais vous pouvez très bien ne les nourrir qu’une fois par jour. Il est également possible de ne pas les alimenter pendant une semaine même si ce n’est pas recommandé ni pour les poissons, ni pour le système aquaponique et son équilibre.

Si vous ne souhaitez pas vous embêter avec tout cela, vous pouvez utiliser un distributeur automatique de nourriture pour vous aider à le faire si vous n’êtes pas disponible.

L’avantage de nourrir ses poissons soi même c’est  que vous pouvez profiter de ce moment pour faire un bilan de santé rapide de vos poissons. Vous pourrez observer si vos poissons mangent activement ou s’ils sont passifs ce qui peut être le signe d’une maladie ou d’un problème.

Pensez à bien nourrir vos poissons car si la nourriture n’est pas riche et variée, il se peut que des carences en nutriments surviennent.

2) Vérifier la température de l’eau du système aquaponique

En général on n’a pas vraiment à surveiller la température de son eau car elle est souvent stable et peu importante. Il arrive cependant d’avoir des poissons qui préfèrent des températures spécifiques comme les tilapias par exemple. Il est essentiel ainsi d’avoir la température d’eau recommandée selon les espèces de poissons que vous élevez.
Si vous savez la température de votre eau fluctuante (serre, bassins non enterrés, hiver, etc), jetez un oeil sur la température lorsque vous nourrissez les poissons, ça ne coûte rien.

3) Vérifiez la présence d’insectes sur vos plantes

Lorsqu’on cultive en intérieur ou en environnement contrôlé, il faut se préoccuper à ce qu’aucun insecte nuisible ne s’installe dans vos culture car vous ne pourrez pas compter sur les insectes auxiliaires pour vous en débarrasser comme vous le feriez dans votre jardin en permaculture. Pour cela il est recommandé de porter une attention toute particulière à vos végétaux. C’est toujours plus simple de se débarrasser d’insectes avant qu’ils ne se soient trop installés. Vous pouvez rapidement être impuissants face à une colonie de ravageurs.

4) Vérifiez les niveaux de pH

Le niveau de pH de votre système aquaponique détermine la capacité de vos plantes à absorber les nutriments, la capacité de reproduction des bactéries et aussi la santé de vos poissons. Le pH est sans aucun doute le facteur le plus important de votre système aquaponique et doit être contrôlé au moins une fois par semaine.

Le niveau de pH idéal se situe entre 6,8 et 7 mais il faut savoir que même un système aquaponique contrôlé régulièrement voit son niveau de pH diminuer naturellement au fil du temps. Si celui-ci tombe en dessous de 6,5, il est temps d’ajouter de la chaux hydratée ou de la potasse pour élever le niveau de pH.

Voir également: Comment monter le pH en aquaponie et comment baisser le pH en aquaponie.

5) Vérifiez les niveaux d’ammoniac

système aquaponique

Comme le pH, un autre indicateur important de l’équilibre de votre système aquaponique est le niveau d’ammoniac. Il doit être vérifié une fois par semaine afin de repérer d’éventuels problèmes.

Le niveau d’ammoniac doit être inférieur ou égal à 0,5 ppm. Une augmentation soudaine peut signifier que vous avez un poisson mort en décomposition quelque part dans votre système.

6) Vérifiez les niveaux de nitrates

Les nitrates sont habituellement une bonne chose mais lorsqu’ils s’élèvent à des niveaux important cela peut signifier qu’il n’y a pas suffisamment de plantes pour consommer les nitrates créées par les bactéries de nitrification.

Si le taux est trop important, cela peut se résoudre de trois façons : ajouter plus de plantes, enlever des poissons ou moins les nourrir ou bien tout simplement ajouter un lit de culture.

7) Nettoyer les filtres, vérifiez la pompe et la plomberie

filtre-aquaponieTous les mois environ, en fonction de votre système, vous allez devoir nettoyer et vidanger vos filtres. Dans ces cas là n’utilisez pas de produits désinfectants mais juste de l’eau claire afin de ne pas tuer toutes les bactéries se logeant dedans.

Vous pourrez en profiter pour vérifier toutes les pompes ainsi que la tuyauterie de votre système aquaponique. Une pompe et des tuyaux propres permettent de s’assurer du fonctionnement correct et d’une circulation fluide et d’éviter ainsi les problèmes. Une bonne façon de nettoyer les tuyaux sans s’embêter est de faire couler l’eau à haute pression dans chaque tuyau.

Pensez à récupérer les boues issues de cette filtration car elles font un excellent engrais pour vos plantes en terre.

 

8) Surveiller les carences des plantes

carences nutrimentsQuand on cultive en terre ou en aquaponie, il faut s’assurer que ses plantes ont bien tous les nutriments nécessaires à leur bonne croissance. C’est pour cela qu’il faut vérifier régulièrement comment poussent vos plantes, quelles allure elles ont et voir ainsi si votre système aquaponique est en carence ou non. Pour cela vous pouvez lire notre article sur le diagnostic de carences en aquaponie.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir aimer notre page Facebook et à partager nos articles.
Vous pouvez aussi laisser vos commentaires et poser vos questions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *